• Accueil
  • > Le come back du come back

Le come back du come back

Enfin j’ai récupéré Internet.Depuis notre déménagement à Asnières, nous n’avions plus Internet à la maison (si ce n’est l’iPhone qui m’a quand même largement sauver la vie – oui car Internet c’est la vie). Suite à une embrouille avec Numéricable j’ai décidé de me tourner vers Free et tout s’est très bien passé jusqu’à ce qu’on me vole ou que le m’on subtilise ma freebox que j’avais fait envoyer à mon boulot. Donc gros bordel pendant trois semaines, j’appelle tout les deux jours et tout les deux jours on me dit qu’il faut que j’attende et que l’on va me rappeller. Jusqu’à la semaine dernière où, totalement par surprise, je reçois par la poste une nouvelle freebox. Ils ne m’ont toujours pas demandé de rembourser celle qui a disparu, donc je fais comme si de rien n’était (ça vaut quand même 300 €) et pour le moment tout est rentré dans l’ordre…

Sinon quoi de neuf dans ma vie ? Un nouvel appart dans lequel je respire enfin et qui ressemble plus à une petite maison que mes anciens 12 m². Je m’y sens vraiment bien avec Gigi (nouveau petit nom de Gin). On y passe des soirées géniales, juste à être là, ensemble. Sinon j’ai recommencé à bosser sur Le Chevalier Errant. Il faut relancer la machine, parce que là, après trois mois d’inactivité, j’avoue être un peu rouillé. Plus j’avance, plus je sens un bouillonnement en moi qui me rapproche inéluctablement vers le film. Je veux le faire, à tout prix mais je ne sais pas comment, avec quel argent, quelle équipe etc… Je me sens au début du processus de création mais en même temps complètement immergé dedans un film dont chaque plan existe déjà. Virgin se passe toujours aussi bien, aussi tranquilement même si je commence un peu trop à sentir que ça me mange trop de temps et d’énérgie. L’idéal serait de revenir à mi-temps mais je sais que c’est impossible. On verra aussi ce que je fais de cet élément de ma vie, comment je le transforme en « autre chose ». La seule vraie nouveauté, c’est sans doute Mathieu, mon fidèle compagnon qui m’a proposé d’être un intervenant dans son collège, dans le cadre d’un atelier vidéo. Je serais le « professionnel » qui vient offrir son savoir aux petits jeunes avides d’apprendre. Ca peut être franchement fun et enrichissant. Bon il faut que je le fasse pendant mes jours de congés et c’est loin de Paris mais je me dis que je ne peux pas refuser cette opportunité.

Voilà. Ceci est juste un message de reprise. Un rattrapage grossier et basiquement exhaustif de ce trou noir qu’à été l’été. Je reviens très vite avec plus de matière !

Laisser un commentaire